La petite histoire du château d’Apigné

Acquise en 1989 par la famille Khan-Renault, la propriété a été depuis son rachat, restaurée et transformée en lieux de réception et de réunion d’affaires. En découvrant pour la première fois le château, les premières impressions du futur propriétaire furent chargées d’émotions.

La famille Nové-Josserand qui possédait une briqueterie aux Landes d’Apigné entrepris la construction du château en 1833. Edifié dans un style néo-renaissance, il veille désormais au cœur d’un parc à l’anglaise de 25 hectares. Le château est édifié à une période ou l’on tente de renouer avec les symboles aristocratiques mis à mal par la Révolution : les architectes prennent ainsi modèle sur les édifices du Moyen-Age, de la Renaissance, du style classique et du Grand Siècle et se constituent de nouveaux styles architecturaux que l’on qualifie de néo. Inspiré de la Première Renaissance Française, les décors italiens sont appliqués à une structure qui demeure gothique.

C’est ce qui détermine ce château aux contours peu ordinaires et dont la légèreté de ses tourelles effilées et symétriques lui confèrent ce caractère si particulier.